Radio Manif – Quand tout sera privé, nous serons privés de tout

Publié le 27 janvier 2020

Ils et elles sont profs. Etudiants. Educateurs. Salariés du public et du privé. Paysans. Avocats.
Intermutants du pestacle…

Et toujours des gilets jaunes, qui, eux non plus, ne faiblissent pas,
et se joignent aux syndicalistes de SUD-Solidaire !


Alors que cheminots et hospitaliers reprennent leur souffle après presque deux mois de grève,
le gouvernement a beau siffler, les gens n’ont pas envie de rentrer à la niche…

Révolte contre la retraite à points – Radio-Manif – Paroles de grévistes

Publié le 20 janvier 2020

Des cheminots. Des salariés de l’Hôpital. Des postiers. Des profs. Des éducateurs. Des inspecteurs des impôts et autres fonctionnaires. Des étudiants. Des gilets jaunes

Et même des intermittents du spectacle qui ont fini par se souvenir qu’ils ont le devoir d’être solidaires de leur public !
Si même des artistes descendent dans la rue, c’est que l’heure est grave !

Ils perdent des jours de salaire à faire grève.
Non pas pour défendre des « privilèges ». Mais pour défendre tout le monde.
Contre la casse et la privatisation de toute la société.

Mouvement social contre les terroriches !

Publié le 13 janvier 2020

Le gouvernement comptait sur la dinde de Noël pour étouffer le mouvement social :

Raté ! Les gens n’ont pas désarmé…

Retour de manif avec André et cet article du Monde Diplomatique :
Vie et mort du petit-bourgeois gentilhomme du sociologue Alain Accardo.

Grèves – Manifestations – Les lignes bougent

Publié le 6 janvier 2020

Convergence ? Pancarte de gilet jaune dans une manif syndicale.

Cette énième révolte contre cet énième sabotage des retraites confirme un basculement de l’opinion. Les lignes mentales ont bougé. Le pays n’est plus le même depuis les gilets jaunes.

Dans les manifs de décembre 2019 : Des gens qui, d’ordinaire, ne manifestaient pas.
De plus en plus de Français de la « classe moyenne », qui, jusque là, s’en sortaient plus ou moins, ne parviennent désormais plus à joindre les deux bouts… et le disent dans la rue.
Plus la précarité s’accentue, moins les gens croient aux propagandes libérales…

Autour de l’article du Monde Diplomatique : La gauche en quête d’un supplément d’âme.