Eau Secours ! – Épisode 6 – Crues. Inondations : Dangereuse illusion de sécurité

Publié le 3 décembre 2022

Pont WilsonTours – Crues de la Loire.

Aux précédents épisodes de cette série Eau Secours, on a beaucoup parlé de pénurie d’eau.

Aujourd’hui, on évoque son « excès » : Crues et inondations sont dans l’ordre des choses.

Mais le voyage de l’eau a été accéléré, notamment par canalisation des cours d’eau, bétonnage des sols, destruction des zones humides et du bocage…

Accélération des mouvements de l’eau qui rend les éventuelles crues beaucoup plus subites et violentes. Comme à Vaison la Romaine en 1992.

Il est illusoire et dangereux de croire que l’on peut contrôler et endiguer la puissance de l’eau.

Toujours avec Gilles Deguet, représentant de France Nature Environnement.
Siégeant au Comité de bassin Loire-Bretagne.

Eau Secours ! – Épisode 5 – Nitrates. Phosphates. Pesticides. Herbicides et autres trucs en « cide » … De l’eau … mais de quelle qualité ?

Publié le 25 novembre 2022

Canicules. Sécheresses. Pénuries d’eau douce…

Des années que les glaciers fondent, mais nous ne sommes qu’au début du réchauffement climatique : On n’a encore rien vu.

Ce que nous subissons surtout jusqu’à présent, ce sont notamment les dramatiques conséquences de décennies de pratiques agro-industrielles : Remembrements. Destructions de bocages, de zones humides… Modifications sur les cours d’eau : Barrages, canalisations… Et le pillage de l’eau via les méga-bassines : Au conséquences de la destruction d’écosystèmes millénaires, s’ajoutent désormais les effets du réchauffement.

Après avoir évoqué les manques d’eau douce, on parle ici de la qualité de l’eau : Pourrie de poisons mortels qui se terminent parfois en « cide »… Et de nitrates, phosphates, et autres molécules …

Toujours avec Gilles Deguet, militant écologiste et membre de la SEPANT, affiliée à FNE. Gilles siège à ce titre au Comité de bassin Loire-Bretagne.

Eau secours ! – Épisode 4 – Cycle de l’eau : Tous les maillons de la chaîne sont attaqués

Publié le 18 novembre 2022

Sécheresse. La pénurie d’eau ne serait que l’un des nombreux symptômes du mal qui ronge notre biotope, cette « nature » qui nous permet encore de respirer, boire, manger…

Or, les activités industrielles et agro-industrielles attaquent chaque maillon du cycle de l’eau.

Conversation avec Gilles Deguet, militant écologiste et membre de la SEPANT, affiliée à FNE.

Gilles siège à ce titre au Comité de bassin Loire-Bretagne.

Eau secours ! – Épisode 3 – Un Parlement de Loire ? – Doter « la nature » d’une entité juridique ?

Publié le 12 novembre 2022

Carte d’identité de la justiciable Loire ?

Et si doter « la nature » d’une personnalité juridique, était une voie pour que l’humain préserve le biotope qui lui permet de vivre ? Respirer, boire, manger…

Si rivières, forêts, animaux… étaient reconnus comme « personnes morales », des « justiciables » que des humains pourraient représenter… dans des tribunaux humains ?

Prenons la Loire comme exemple.
En 2019, « le Parlement de Loire » s’est tenu au Polau, à St Pierre des Corps (37).

Conversation avec Maud Le Floc’h du Polau.

Et Gilles Deguet, qui est notamment militant écologiste de longue date à la SEPANT, et membre du Comité de bassin Loire-Bretagne.

A lire : Pour en savoir plus sur le Parlement de Loire.

11 Novembre – Craonne et autres chansons contre la guerre

Publié le 7 novembre 2022

Sur un monument en Haute-Loire.

La chanson d’expression populaire témoigne parfois de réalités masquées par les propagandes officielles. Or, « la première victime d’une guerre, c’est toujours la vérité » disait Kipling.

Écrite par anonymement dans les tranchées, la chanson de Craonne apparait en 1917 et circule sur tout le front. Les soldats se l’approprient, collectivement.
On dit que l’État Major de l’armée française a offert une récompense à quiconque dénoncerait son auteur, qui ne sera jamais démasqué. La diffusion de la chanson de Craonne sera interdite jusqu’en… 1974. Elle sera a nouveau objet de polémique et interdite en… 2016.

Avec le copain Bruno, de Chanson contre, et membre de la chorale La p’tite rouge de Touraine