Aucard-bone – Épisode 4 – Calcul final du bilan carbone du festival Aucard de Tours – Arrêtons de prendre la bagnole ! (Quand on peut).

Publié le 13 juin 2022

Cactus totem d’Aucard 2017.

Sur les 172 tonnes de CO2 produites par l’édition 2019 du festival, près de 80% sont dues au pétrole brulé pour les déplacements des festivaliers et des artistes…

Hé les copain, si on a le choix, prenons plutôt le tram ou le vélo pour nous rendre au festoche…

2 thoughts on “Aucard-bone – Épisode 4 – Calcul final du bilan carbone du festival Aucard de Tours – Arrêtons de prendre la bagnole ! (Quand on peut).”

  1. Salut la voix off, et bravo pour vos émissions!

    Un mot au sujet du bilan carbone: en matière d’alimentation, je pense qu’on aurait a de bonnes marges de manoeuvre pour diminuer nos émissions de gaz à effet de serre: pour ça il nous faudrait surtout végétaliser la nourriture proposée. Le GIEC lui-même avait estimé dans un de ses derniers rapports que l’élevage représentait 14,5 % des émissions mondiales de GES, toutes activités humaines confondues. Surtout à causes des viandes rouges dont le bilan carbone reste mauvais y compris pour les élevages locaux en plein air (à cause du méthane émis par les ruminants). Après la fin des toilettes chimiques, a quand la fin des merguez ?

    Ce serait d’autant plus souhaitable que l’élevage est impliqué directement dans la plupart des problématiques liées à l’écologie: à l’échelle planétaire, il est aussi une des principales sources d’extinction de la biodiversité, de la déforestation, d’énormes gaspillages de céréales et de terre cultivables (puisque qu’au moins les 2 tiers des céréales produite dans le monde servent à nourrir les animaux plutôt que les humains), de gaspillage d’eau (pour les mêmes céréales pour animaux). Enfin, il favorise les zoonoses, dont le nombre a considérablement augmenté ces dernières décennies, le sars-cov 2 en faisant parti apparemment.

    Je dis pas ça pour faire mon végé-relou mais bon un peu quand même. Et puis j’ai pas mal de lectures sur le sujet ou je pourrais citer des chiffres avec leurs sources si besoin etc…c’est juste que ça me prendrait un peu de temps…

    Amitiées militantes,

    Christophe (à La Riche)

  2. J’attend votre retour avec impatience, vos émission m’instruise depuis ma sortie du lycée il y a 6 ans ou j’avais déjà pas mal de doute sur l’honnêteté du programme.

    Au début votre discours était tellement dissonant par rapport à ce que l’on m’avais rabâché que je vous prenais pour des conspi, mais vous avez tellement piqués ma curiosité que je suis revenu pour vous entendre raconter cette histoire qui me paraissait bien plus prés du réel.

    Je vous dois la création de ma conscience politique et ma vision un peu plus éclaircie de la société en france et plus largement dans le monde, le rapport entre les classes, les moments clé de l’histoire et j’en passe (mon abonnement au monde diplomatique).

    En vous remerciant tous pour votre travail de synthèse qui rend tout cela plus digeste, je remercie André particulièrement, je prend beaucoup de plaisir à t’écouter avec ton franc parler et ta bienveillance, en t’écoutant parler de la Commune, j’ai eu des larmes de colère et d’admiration pour tout ces gens morts pour leurs idées.

    J’aime aussi beaucoup Daniel, Cédric et Phillipe, même si j’ai parfois un peu du mal à le suivre, il à de très bonnes réflexions.

    Et toi bien sur JBD, ton cynisme m’agace un peu des fois, mais je te pardonne, j’adore tes transitions musicales !

    Aller salut les anciens, j’espère vous réentendre bientôt déblatérer votre propagande islamo-staliniène et anti-républicaine.

    Sans rire tout ces cinglés, vermine capitaliste et leurs descendance, vont tous nous envoyer au cimetière avec les trois quart du vivants, les jeux sont faits.

Laisser un commentaire