Le ravin du loup de Margival – Le bunker d’Hitler – Episode 2/2

Publié le 12 novembre 2021

Second épisode de notre balade au W2,
le ravin du loup, QG occidental de la Werhmacht construit en 1942-43.

Exploration des entrailles de béton de deux des 475 bunkers du site.

Toujours avec Didier Ledé, historien amateur autodidacte.

Ici en photo devant l’entrée du « bunker d’Hitler ».

Pour visiter : Association de sauvegarde du W2.

Premier épisode, ici.

Le ravin du loup de Margival – Monumental symbole de l’absurdité de la guerre – Episode 1/2

Publié le 8 novembre 2021

Ouvrier, – peut-être du STO – , dans les fondations d’un des bunkers du W2.

Tous les ans, on vous propose une émission autour du 11 novembre.

Cette année, on ne vous parle pas tant de la première grande boucherie mondiale, mais de la seconde…

Balade au W2 : Le ravin du loup de Margival, (Aisne – Picardie). QG occidental de la Wehrmacht. Monstrueux ensemble de 475 bunkers, dont celui d’Hitler.

Lugubre patrimoine. Symbole de l’absurdité de la guerre. Car Hitler ne viendra qu’une seule fois au W2. Pour une réunion de quelques heures qui ne servira à rien. Qui n’aura aucune incidence sur le cours de la guerre.

Notre guide : Didier Ledé, passionné d’Histoire qui a découvert le site en 2005. Fondateur de l’Association de Sauvegarde du W2.

Aux origines du carcan européen

Publié le 8 avril 2019

Europe : Des Accords de Munich de 1938 au traité de Lisbonne de 2007 : Histoire de gros sous et d’autoritarismes.

Dès les années 1920, les capitalismes européens misent sur « la solution fasciste ». Puis se mettent sous « protection » du capital US après la défaite des nazis.

Les entreprises américaines seront les architectes d’une construction européenne sous diktat de l’Allemagne, dans laquelle le capital US a de vieux intérêts…

Avec nos profs d’Histoire André et Daniel autour du livre de l’historienne Annie Lacroix-Riz :  Aux origines du carcan européen. La France sous influence allemande et américaine.

L’historienne le dit souvent : « Les archives sont impitoyables ».
Première diffusion : 2014.

1938 – Accords de Munich – France et Angleterre pactisent avec les nazis

Publié le 15 octobre 2018

Caricature soviétique de 1938. France et Angleterre trahissent et abandonnent aux nazis leur alliée la République tchécoslovaque. Après avoir laissé l’Espagne à Franco. Et avant d’abandonner la Pologne…

1938 : Daladier – pour la France – et Chamberlain – Royaume-Uni – signent les Accords de Munich avec Hitler et Mussolini. Ces accords sont un pacte de non agression. Passé en 1939, un an avant le Pacte germano-soviétique proposé à l’URSS par l’Allemagne nazie.

A Munich, France et Angleterre trahissent leur alliée la République tchécoslovaque, abandonnée au IIIème Reich. En échange d’une illusion de paix dont personne n’est dupe.

Cette trahison n’est pas la première : En 1936, France et Angleterre ont déjà abandonné la République espagnole aux fascistes.

Les dirigeants anglais et français ont aussi permis aux nazis de construire leur puissance : On laisse le Reich réoccuper la Rhénanie. Reconstruire une armée. Annexer l’Autriche… Il ne s’agit pas que de pacifisme ou de lâcheté :  C’est une stratégie de l’oligarchie financière occidentale contre l’URSS.

Les Soviétiques, – qui ont bien compris la menace fomentée contre eux – , proposent à la France et à l’Angleterre des alliances contre le IIIème Reich. Mais pour les dirigeants occidentaux, les ennemis à abattre sont les rouges d’URSS. Pas les fascistes, qui ne sont que les instruments des capitalistes. Leaders anglais et français croient manipuler les nazis, dont tout le monde sait qu’ils feront inéluctablement la guerre à l’URSS…

Après, peut-être, avoir mis « un peu d’ordre chez nous »… espèrent certains oligarques français prônant le Plutôt Hitler que le Front Populaire.

Des dirigeants économiques bientôt comblés par « la divine surprise » de l’occupation, qui succède à « l’étrange défaite » de 1940…

Histoire racontée avec l’historienne Annie-Lacroix-Riz… En écoute ici.
Emission avec les copains profs d’Histoire-Géo autour de l’article du Monde Diplomatique : Un autre récit des Accords de Munich.

Comment combattre l’oligarchie financière d’aujourd’hui ?  …  Autre article du Monde Diplo : Face aux marchés, le scénario d’un bras de fer.

Avec l’historienne Annie Lacroix-Riz – 3/3 – « Plutôt Hitler que le Front Populaire ! »

Publié le 20 novembre 2017

Comment les crises du capitalisme engendrent les guerres.