Du 11 Novembre 1918… au 1er Septembre 1939… D’une guerre mondiale… à l’autre…

Publié le 9 novembre 2018

Monument aux morts de Haute-Loire.

La Première Guerre mondiale est à peine finie, qu’une nouvelle se dessine… contre la jeune URSS : Union des Républiques Socialistes Soviétiques. Fâcheux exemple…

Stratégie des capitalismes européens des années 1920-1930 : Dans toute l’Europe, soutien à des régimes fascistes et fascistoïdes… contre les rouges…
Nos autres émissions sur 1914-1918 :
– 1914-1918 : La grande boucherie.

– On croit mourir pour la patrie. On meurt pour des industriels.

– Propagandes d’hier et d’aujourd’hui.

– Balade à Noyon, sur les traces de la guerre.

– 1914-1917 : L’occupation allemande à Noyon – Avis à la population ! 

– 1917 : A l’Est, du nouveau.

– Révolution d’Octobre 1917 : Il ne faut pas vendre la peau de l’URSS…

– 1918 : La Révolution Spartakiste.

– 11 Novembre 1918 : Une pause dans la guerre de 1914-1945 ?

1914 – 1918 – Balade à Noyon, sur les traces de la guerre

Publié le 11 novembre 2016

noyon-monument-aux-mortsNoyon : Oise-Picardie. C’est étrange : Alors qu’en 14-18, Noyon a été rasée sous les bombardements, cette guerre ne semble pourtant pas avoir laissé beaucoup de traces dans la ville.

Si ce n’est une cathédrale martyrisée, criblée d’impacts de balles et d’obus.

Et un très atypique monument aux morts. (Photo).

Mais l’absence de trace ne serait-elle justement pas… une trace ?
Balade et décryptage du paysage urbain avec David Gadanho,

guide-conférencier des Ateliers du Patrimoine de la ville de Noyon.

Grande Boucherie : Propagandes d’hier et d’aujourd’hui

Publié le 10 novembre 2015

Putain de guerre Tardi« La guerre, c’est un massacre de gens qui ne se connaissent pas, qui se massacrent au profit de gens qui se connaissent, mais ne se massacrent pas ».

Paul Valéry –

1914 – On croit mourir pour la patrie … On meurt pour des industriels.

Publié le 11 novembre 2014

Dessin : Putain de guerre de Tardi.

La guerre, c’est un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent, mais ne se massacrent pas.
– Paul Valéry

Les industriels et les banquiers qui ont mis en oeuvre et profité des deux guerres mondiales… sont encore au pouvoir aujourd’hui.