La Commune de Paris – Episode 3 – 1870-1940 – Le choix de si étranges défaites

Publié le 10 mai 2021

Guerre de 1870 : Trahison du Maréchal Bazaine, qui livre notamment Metz aux Prussiens.
1940 : Trahison du Maréchal Pétain. Même logique de classe : Quand les riches ont peur, ils pleurent dans des bottes étrangères. Prussiennes. Allemandes. Américaines. Ou les deux.

Quand elle se sent menacée par le peuple français, la bourgeoisie française a pour habitude de demander de l’aide à l’étranger.

1860-1870 : Napoléon III accorde quelques droits à la classe ouvrière. Ce qui effraie la bourgeoisie.
1870 : Pour conforter son pouvoir, Napoléon III déclare la guerre à la Prusse. L’armée française est commandée par le Maréchal Bazaine, pour qui le danger n’est pas l’envahisseur prussien, mais la classe ouvrière française. Trahison de Bazaine … Cette même logique de classe est à l’oeuvre dès les années 1920, avec la trahison de Pétain qui aboutit en 1940

Car comparé à l’impérialisme allemand ou étasunien, l’impérialisme français est faible. Notamment à cause de ce peuple français parfois très remuant …

Avec l’historienne Annie Lacroix-Riz, Professeur émérite à l’Université Paris VII.

Avant la Commune de Paris – Episode 1 – 1789-1870 – Révolution capitaliste

Publié le 25 avril 2021

Caricature de Daumier : 1870 : Fin du Second Empire de Napoléon III.

Elu Président de la Seconde République en 1848, Louis Napoléon Bonaparte fait un coup d’Etat en 1852. Il devient l’empereur Napoléon III. Il confirme son putsch avec des simulacres de plébiscites, devenus « bibiscites » dans cette caricature.


Avec ce Second Empire, la bourgeoisie conforte le pouvoir qu’elle a conquis avec la Révolution de 1789. Mais en 1870, Napoléon III déclare la guerre à la Prusse. Trahison dans l’état-major français, comme en 1940. Débacle française. Les Prussiens envahissent la France. Napoléon III fuit. Fin de l’Empire.


Création de la Troisième République, dont le gouvernement s’établit à Versailles. Paris est cernée et résiste aux prussiens : Résistance patriotique. Mars 1871 : Création de la Commune de Paris, expérience socialiste, anarchiste … Effrayé par son propre peuple, le gouvernement bourgeois de Versailles s’entend avec les Prussiens pour en finir avec les communards. Paris est cernée par les Prussiens, et sera attaquée par des Français.


L’armée des Versaillais qui écrase la Commune en mai 1871, est essentiellement composée de paysans comme ceux du dessin. Paysans parfois petits propriétaires depuis 1789, devenus réactionnaires, et auxquels on fait croire que les communards partageux vont leur prendre leurs terres …


La grande bourgeoisie manipule du populo des campagnes pour écraser du populo de la ville. Au moins 20 000 morts à Paris …