Série Congrès de Tours – Episode 13 – Avec l’historienne Annie Lacroix-Riz – 1945 – 1947 – Force Ouvrière : « Syndicat » créé par la CIA et les patrons

Publié le 15 mars 2021

Irving Brown, « syndicaliste » de l‘AFL, et espion de la CIA, qui – avec le patronat et l’Etat français – finance la CGT-Force Ouvrière dirigée par Léon Jouhaux. « Contre toute emprise politique » … sauf celle de l’impérialisme étasunien. Objectif : Affaiblir la CGT.

Avec l’historienne Annie Lacroix-Riz, Professeur émérite à l’Université Paris VII.
Auteure, notamment de Scissions syndicales, réformisme et impérialismes dominants.

Intégralité de la Série Congrès de Tours : Ici.

3 thoughts on “Série Congrès de Tours – Episode 13 – Avec l’historienne Annie Lacroix-Riz – 1945 – 1947 – Force Ouvrière : « Syndicat » créé par la CIA et les patrons”

  1. Je me demandais, mater une saison d’une série Netflix en une nuit c’est du binge watching, alors quand on se fait l’écoute des épisodes Lacroix-Riz à la suite, peut on dire qu’on fait du « binge listening » ?

  2. A. Lacroix-Riz par son érudition, sa mémoire presque éidétique, on dirait, rend ces années lointaines très proches, très vivantes. Et au-delà de tout ce qu’on apprend sur la canaille patronale, les traitres dirigeants les syndicats-pseudos défenseur du travailleur, se posent évidemment des questions… Qui et quoi – en termes d’idéologie et de pratique – descend de la canaille d’extrême-droite, des pro-nazis de Vichy, maintenus à la Libération, d’Irving Brown corrompant le monde ouvrier, achetant les élites, imposant la pax americana qui est le nom fallacieux des dents du pouvoir US… ?
    On sent bien que quelque chose de cet ordre est à l’oeuvre avec le pantin des Rotschild et autres medias acharnés à ne jamais montrer l’écroulement programmé des USA, la misère croissante dans un pays où le salaire ouvier est retombé au niveau des années soixante (cf Ventura), où l’ouragan Catherina n’a servi d’aucune leçon pour la gestion du COVID, qui place les USA en tête et de loin pour le nombre de morts, de réa etc…
    Vivement la prochaine leçon… 😉

  3. Bonjour,

    Un entretien toujours aussi intéressant.

    « Ne croyez personne sur parole, pas même moi », décidément Mme Lacroix-Riz a l’art du contre-pied !

    A noter que certains faits expliqués par Mme Lacroix-Riz sont également mentionnés dans le livre « Histoire secrète du patronat français de 1945 à nos jours » paru aux éditions La Découverte, il y a quelques années, sous les plumes de journalistes qui ne sont pourtant pas des Bolchéviks. Un ouvrage que je recommande chaudement pour avoir une vision assez large des mutations du capitalisme hexagonal au cours d’une bonne partie du XXème siècle. En outre, le journaliste Frédéric Charpier a écrit des livres assez édifiants sur l’affaire CGT-FO et le recyclage des anciens collabos.

    A bientôt et merci pour ses entrevues.

Laisser un commentaire