Congrès de Tours de 1920 – Episode 2 – Communistes et « socialistes » – Un siècle de combats des uns … Et de trahisons des autres …

Publié le 18 décembre 2020

Du 25 au 30 Décembre 1920 : Congrès de Tours : La SFIO se scinde en deux. Naissance de ce qui deviendra le Parti Communiste Français.


Les socialistes révolutionnaires ne supportent plus les trahisons des réformistes et autres modérés qui, eux, ne veulent pas de révolution et collaborent avec la bourgeoisie. Climax de cette collaboration : La prétendue « union sacrée » lors de la Grande Boucherie de 14-18.
Or, en Russie, les bolcheviks ont réussi leur révolution
1918 : Allemagne : Le gouvernement « socialiste » fait massacrer les communistes qui mènent la Révolution Spartakiste.

Houleuses relations entre SFIO et PCF. Avec parfois de brefs moments d’union. Comme – devant le péril fasciste – lors du Front Populaire de 1936.
1938 : Accords de Munich : France et Royaume-Uni signent un pacte de non-agression avec les nazis.
1939 : Pacte Germano Soviétique. Les nazis proposent un pacte de non-agression à l’URSS
Après-guerre : L’engagement massif des communistes dans la Résistance permet d’immenses conquêtes sociales : Application d’une partie du Programme du CNRConseil National de la Résistance.
La Guerre froide sera une autre période très compliquée …

Histoire racontée par notre ami André Lécole, prof d’Histoire-Géo. Episode 1 – ici.

One thought on “Congrès de Tours de 1920 – Episode 2 – Communistes et « socialistes » – Un siècle de combats des uns … Et de trahisons des autres …”

  1. En ce qui concerne les guerres de la France, dans l’histoire récente, en sus des guerres coloniales du passé, j’ajouterais, encore à la charge du PS, que ce sont eux qui ont mené le plus d’interventions militaires : Mitterand : 1991 : 1ère guerre du Golfe. 1992 : La Bosnie. Jospin : 1998-1999 : le Kosovo puis 2001 : Afghanistan. Hollande, aussi, a un beau palmarès, puisqu’en cinq ans on compte Mali, Centrafrique et Syrie et Irak contre Daesh.

    Mais d’où leur vient cette passion belliqueuse ?

Laisser un commentaire