Anticapitaliste, l’écologie est radicale

Publié le 4 novembre 2019

Une minorité de riches saccage la planète pour faire du profit à très court terme, au détriment de tous : C’est le système capitaliste.

L’écologie est donc par nature anticapitaliste.

Nous sommes entrés dans l’anthropocène.

Comment sortir du capitalocène ?

Comment en finir avec le capitalisme ? Avec qui ? Pour faire quoi ?
Autour des articles du Monde Diplomatique :

Et la ZAD sauvera le monde, de Frédéric Lordon.

Les écologistes tentés par l’action directe.
A écouter : Nos reportages sur la ZAD de Notre Dame des Landes.

Play

2 thoughts on “Anticapitaliste, l’écologie est radicale”

  1. Georges Orwell était un flic colonial (« sergent dans la police impériale en Birmanie. » selon wikipedia), il était également un agent patenté de la CIA qui lui commanda son œuvre anti-communiste (la ferme des animaux et ‘1984’ entre autres) et a qui il a vendu en 1949 une liste d’intellectuels communistes… L’excellent et introuvable (sauf en bibliothèque) « Qui mène la danse ? » La CIA et la guerre froide culturelle’ de Frances Stonor Saunders apporte les preuves de l’ignoble duplicité de l’ultra-réactionnaire et raciste Georges Orwell. D’après Annie Lacroix-Riz, les archives du quai d’Orsay indiquent que la traitrise d’Orwell est « une tarte à la crème » souvent évoqués par les diplomates de l’Europe entière…

  2. Bonjour,

    en référence aux expérimentations sociales remarquables j’ai entendu quelqu’un parler des Fralibs, c’est à dire des employés qui ont repris leur usine à Unilever qui vendait et qui ont créé la scop 1336..

    Et en réponse à une question qui lui a été posée le gars a dit que 1336 faisait référence au nombre de travailleurs de cette usine ..

    Alors ce serait bien de rectifier : 1336 est le nombre de journées de grève faites par les personnes employées par ex fralib qui ont nommé leur nouvelle ‘entreprise’ scop ti 1336.

    Bien à vous.

Laisser un commentaire